FOIRE AUX QUESTIONS

La luxopuncture est-elle douloureuse ?

Absolument pas, le faisceau infrarouge est indolore et ne chauffe pas.

Les effets se maintiennent-ils dans le temps ?

En général, 3 séances d’entretien espacées d’une semaine sont conseillées, tous les 6 mois ou quand vous en ressentez le besoin.

À partir de quel âge peut-on pratiquer la Luxo ?

Les soins peuvent être pratiqués sur les enfants et les adolescents. Pour l’amincissement, les enfants et adolescents en phase de croissance doivent faire la cure sous contrôle médical.

Les soins sont-ils remboursés ?

Les soins ne sont pas pris en charge par la Sécurité Sociale. Certaines mutuelles complémentaires remboursent une partie des soins. Nous vous conseillons de vous renseigner auprès de votre mutuelle.

Peut-on partir en vacances pendant une cure ?

Les cures amincissement, relaxation et visage peuvent être interrompues pendant vos vacances. Vous pourrez reprendre les soins à votre retour. Concernant le sevrage tabagique, la cure étant sur 3 à 5 jours consécutifs, il faut éviter de l’interrompre.

Peut-on faire d’autres soins en plus de la Luxo ?

Oui, la cure peut être éventuellement complétée par d’autres soins. Nous vous invitons à prendre conseil auprès de votre centre proposant la Luxopuncture ou à nous adresser votre question par mail, via la page contact du site.

Quelle est la différence entre la luxopuncture, l’acupuncture et la digitopuncture ?

Les 3 techniques sont basées sur la stimulation des points d’acupuncture. La luxopuncture utilise un faisceau infrarouge indolore. L’acupuncture utilise des aiguilles. La digitopuncture utilise la pression mécanique du doigt ou d’un stylet.

Logo Mademoiselle Zen et Cabinet Luxopunture à Angers